Blogging no toxic - BaaBle Blog

Additifs alimentaires et anxiétéDans Santé bien-être

Additifs alimentaires et anxiété

On connaissait déjà le le lien entre additifs alimentaires et troubles digestifs, également les mécanismes qui lient le cerveau et le l'abdomen. De nouvelles découvertes établissent la connexion entre les émulsifiants et le bien-être mental.

Les émulsifiants sont partout dans la nourriture industrielle, dans les plats préparés, dans la margarine, dans le chocolat, etc... Il sont utiliser pour modifier la texture des aliments et prolonger leur durée de vie. Ces additifs alimentaires n'ont pas de doses limites légales à leur utilisation. Déjà en 2015 une étude montrait qu'ils peuvent provoquer des inflammations de l'intestin. Selon de nouvelles recherches américaines publiées dans la revue Scientific Reports le 17 janvier dernier, ces composés peuvent également avoir des conséquences sur le bien-être mental des souris.

Deuxième cerveau :

Les chercheurs de l'Université d'État de Géorgie (USA) se sont penchés sur les effets d'émulsifiants couramment utilisés par l'industrie, la carboxyméthylcellulose (CMC) et le polysorbate 80 (P80). Pendant 12 semaines, ces additifs ont été ajoutés à l'eau potable des souris. Il a été observé des changements de comportements, les modifications de leur microbiome ainsi que d'autres paramètres physiologiques.

Mâles et femelles, différentes réactions :

Les émulsifiants ont un impact sur les bactéries intestinale et le comportement des souris. L'inflammation amène les cellules immunitaires locales à produire des molécules de signalisation susceptibles d'affecter les tissus d'autres lieux, y compris le cerveau. L'intestin contient également des branches du nerf vague, qui constituent une voie d'information directe vers le cerveau.

Les composés agissaient ainsi différemment chez les rongeurs mâles et les rongeurs femelles. Une augmentation du comportement anxieux était en effet observée chez les mâles, tandis que chez les femelles, c'est le comportement social qui a diminué. Une différencequi n'est pas pour l'instant expliquée. Il pourrait s'agir de variations entre le fonctionnement des systèmes immunitaires masculin et féminin. 






Déposer un commentaire ?



Dans le même esprit :


Baable.fr / https://www.baable.fr - ID Robot bot,crawl-MJKy30QE0Kp6av8vuFjA050gNz7J4 - © 2018 - 2022 • PRIVACY POLICY ; Concept : Weblandes.com
TOP