Blogging no toxic - BaaBle Blog

Psychanalystes, psychologue ou psychiatres ?Dans Style de vie

Lorsque l'esprit, le moral ou le mental vont vraiment mal, mieux vaut consulter un spécialiste. Mais quelles sont les différentes spécialités de chaque métier "psy" ?

La première chose à bien prendre en considération : ce n'est pas parce qu'on doit consulter un "psy" qu'on est "dingo" !  Depuis bien longtemps le cliché du fou qui consulte un praticien encore plus fou à la peau dure. En réalité les choses ne se passent pas comme cela. D'autant que depuis plusieurs années, la consultation chez un "psy" s'est largement démocratisée. Non pas que la population perde les pédales, mais plutôt que les usages et les regards ont changé. On sait, par ailleurs, que un Français sur trois a déjà consulté un "psy".

Dernière ce diminutif de trois lettres se trouvent une multitude de professions. En fonction des maux, des souffrances, de ses angoisses ou de son mal-être, il sera nécessaire de se diriger vers le bon interlocuteur avec la bonne spécialisation.  Il faut, en premier lieu, savoir qu'il y a des spécialisations reconnu par l'état qui ont donc suivi un cursus de formation reconnu par la loi.

Les psychologues

Un psychologue doit être titulaire d'un Master 2 de psychologie et ce n'est en aucun cas un médecin. Il faut les considérer comme des spécialistes du comportement humain et de son fonctionnement psychique. Ils peuvent, ainsi, pas prescrire de médicaments et leurs séances ne sont pas remboursées.  Il existe plusieurs spécialités dans le métier de psychologue. On pourra détailler, les psychologues cliniciens qui travaillent en hôpitaux, des spécialistes des troubles neurodégénératifs, des psychologues pour enfants ou adolescents, des psychologues du travail, des psychologues scolaires et d’autres encore.

En fonction du ou des problèmes rencontrés et de la spécialité du praticien, il est possible de consulter seul, en couple ou en famille. Et le travail de parole qui s'ensuit peut s'étaler de quelques mois à plusieurs années. Ils peuvent exercer le mode libéral ou dans une institution. Ils sont formés et habilités à faire passer divers tests de personnalité, de développement neuropsychologiques, ou encore des tests de Q. I.

Les psychiatres

Un psychiatre est d'abord un médecin spécialisés dans le traitement des maladies mentales. Ils sont les seuls habilités à pourvoir traiter des maladies et des troubles psychiatriques lourds tels que la schizophrénie, la bipolarité, les psychoses ou la dépression chronique. De même, les psychiatres sont les seuls "psy" à pouvoir prescrire des psychotropes comme des anxiolytiques, des antidépresseurs, des somnifères et d'autres neuroleptiques.  Enfin selon la situation médicale rencontré, ils peuvent imposer une hospitalisation dans un centre spécialisé. Du fait qu'ils soient médecin, la consultation chez un psychiatre est remboursée.

Les psychothérapeutes

Le terme est assez vague et peut définir beaucoup de chose. Cela peut aller du gourou de secte au professionnel très sérieux. Mais depuis 2010, ce titre est reconnu par la loi. En effet, le titre de psychothérapeute est réservé aux psychiatres et aux psychologues qui ont suivi une formation complémentaire en psychothérapie et tous les “anciens psychothérapeutes” devant justifier d'au moins cinq années d’exercice et un agrément.

Le but d'une psychothérapie est de traiter les troubles psychologiques, sociaux-affectifs ou encore psychosomatiques. Cela permet selon les cas de faire un accompagnement et un suivi en plus d'un traitement médical. C'est valable pour des troubles d'anxiété, phobiques, compulsifs. Mais aussi des troubles alimentaires (anorexie et ou boulimie). Mais parfois une psychothérapie peut aider pour des problèmes plus léger comme la timidité, la gestion du stress, la confiance en soi...

Il existe enfin, plusieurs sortes de psychothérapie : verbales, comportementales, psychanalytiques ou encore corporelles. Elles sont enseignées dans des facultés, institues ou établissement privés.

Les psychanalystes

Le titre de psychanalystes n'est pas reconnu officiellement par la loi et son activité n'a aucun cadre légal. Les formations de psychanalystes peuvent être de plusieurs origines : universitaire, école privée avec des bases théorique plus ou moins établies. Il conviendra d'être prudent.

La psychanalyse est un travail à long terme, basée sur l'écoute du patient qui va, de lui-même, se livrer à son praticien. Cela à pour but de faire le point sur l'histoire et le parcourt du patient pour lui faire prendre conscience de lui-même et des problèmes qui a pu rencontrer, ou qui se trouve sur son chemin actuellement.

Les psychopraticiens

Avec le décret de 2010 l’exercice de la psychothérapie n'est pas encadré, mais le titre de psychothérapeute, lui, l'est. Ainsi les anciens psychothérapeutes ne pouvant plus exploiter commercialement leur "titre", exercent aujourd’hui sous le titre de psychopraticien.  Bien sûr, il n'y a pas de reconnaissance officielle. Là aussi la prudence reste de mise.

Comment trouver un psy ?

Pour se livrer à un psy, il faut absolument avoir un gage de sérieux, par exemple l'inscription du professionnel dans une liste ADELI qui répertorie tous les professionnels agréés auprès de l’Agence Régionale de Santé. Le site de la ff2p est aussi une bonne référence.

 






Déposer un commentaire ?



Dans le même esprit :


Baable.fr / https://www.baable.fr - ID Robot bot,crawl-bNw2N7Ydk49cc390cgjyw8ho3Hap8 - © 2018 - 2022 • PRIVACY POLICY ; Concept : Weblandes.com
TOP