Blogging no toxic - BaaBle Blog

Accueil un hérisson dans son jardinDans Animaux

Hérisson dans un jardin

Le hérisson est un petit animal semi-nocturne qui apprécie les espaces à la végétation basse. On le croise dans les campagnes, villages mais aussi les villes. La route est un gros problème et bon nombre d'entre eux, y perdent la vie, écrasés sur le bas côté. Pour protéger ce petit animal fort utile, il faut lui donner envie de s'installer dans nos jardins.

Le hérisson commun se nourrit principalement d'insectes, de mollusques, d'œufs, de fruits et de baies. On le rencontre en lisières de bois, dans les bocages, dans les parcs et jardins. En hiver, il se trouve un petit tas de branches et de feuille. Il s'y installe pour hiberner jusqu'au printemps.

Accueillir un hérisson dans son jardin

En premier lieu, il faut un accès pour qu'un hérisson puisse y venir faire un tour, fureter, jeter un œil et en repartir. Un espace clos représente un obstacle quasi infranchissable pour notre petit animal. Il conviendra, pourquoi pas, de prévoir un petit passage de 12 à 15 cm dans une clôture ou un muret, afin qu'un hérisson puisse pénétrer un jardin clos. Ce passage ne sera pas orienté, bien sûr, vers une route afin d'éviter à l'animal de finir sous les roues d'un véhicule.

En second lieu, il faudra que le lieu soit attirant pour un hérisson. Un jardin vide avec un gazon ras bordé de talus bâchés surmontés d'une maigre haie taillée au cordeau ne représente aucun d'intérêt. Le hérisson sera attiré par un jardin vivant avec de belles haies un peu en fouillis. Il pourra trouver ainsi un petit tas, composé de bois et de feuilles mortes, laissé spécialement à son attention dans un endroit calme.
Les jardiniers les plus passionnés, installent une petite caisse retournée avec un petit accès discret sur un côté. Installée sous un buisson ou un tas de feuilles mortes, cela représente un hôtel cinq étoiles à hérisson.

Enfin, au-delà du gîte, il faudra aussi fournir le couvert. Dans un jardin vivant, le hérisson trouvera la majeure partie de sa nourriture par lui-même. Un tas de compost représente un beau garde-manger pour lui.  Un petit appoint pourra être cependant le bienvenu. Il est possible de le nourrir avec des croquettes pour animaux ou des restes de repas. Attention, non plus à ne pas lui fournir systématiquement de la nourriture, car l'animal perdrait alors son instinct et deviendrait dépendant de la main humaine.

Un animal protégé

Le hérisson est un animal protégé par un arrêté du 23 avril 2007. Récemment un chasseur "intelligent" a été condamné à deux mois de prison avec sursis, une mise à l’épreuve et une amende de 830 euros par le tribunal correctionnel de Caen, dans le Calvados, pour avoir chassé le hérisson. 

Cet arrêté soumis par le ministre de l’agriculture et de la pêche et la ministre de l’écologie et du développement durable fixe la liste des mammifères protégés et les modalités de protection sur l'ensemble du territoire national. Il y est clairement stipulé :

«interdit en tout temps et sur tout le territoire français, de détruire, capturer ou enlever, de naturaliser, qu'il soit vivant ou mort, de transporter, d'utiliser, de commercialiser le Hérisson d'Europe.»

La protection du hérisson est absolument nécessaire car en deux décennies, c'est plus de 70 % de la population des hérissons qui  a disparu du sol français. Le principal facteur de cette hécatombe est l'effet mortel de l'ingestion de pesticides et autres insecticides chimiques pulvérisés sur les cultures, forêts, parcs et jardins.

Automobilistes et autres usagés de la route, lorsque vous voyez dans vos phares une petite boule qui se déplace sur le bord de la route le soir ou la nuit, faites votre possible pour l'éviter... C'est sans doute un hérisson qui cherche sa nourriture.

Le hérisson est un grand insectivore.

La place du hérisson dans le milieu naturel, est très importante. Il contribue à maintenir l'équilibre de la biodiversité des espaces verts.

En effet, le hérisson est un prédateur redoutable de sauterelles, criquets, limaces, escargots, hannetons, mille-pattes, charançons, et bien d'autres encore.  Le hérisson est à lui-seul un insecticide sur patte avec aucun effet négatif sur l'environnement.

Ainsi accueillir un hérisson dans son jardin, c'est contribuer à la préservation de l'espèce et au maintien de l'équilibre de la biodiversité. Mais c'est aussi, lutter contre les produits chimiques industriels qui font des ravages sur l'ensemble du vivant.






Déposer un commentaire ?



Dans le même esprit :


Baable.fr / https://www.baable.fr - ID Robot bot,crawl-5O5pfTKH571aQ6H1lO2IaWZY1ixZ2 - © 2018 - 2022 • PRIVACY POLICY ; Concept : Weblandes.com
TOP