Blogging no toxic - BaaBle Blog

Régimes alimentaires, yo-yo pondéral et risque cardiaqueDans Santé bien-être

Régimes alimentaires, yo-yo pondéral et risque cardiaque

D'après une nouvelle étude, les personnes qui pratiquent des régimes faisant varier leur poids tel un yo-yo seraient plus susceptibles d'être atteintes de troubles cardiaques. 

Le fait de perdre du poids rapidement, puis d'en reprendre peu de temps après, encore plus rapidement, n'est pas particulièrement bénéfique pour la santé. Ce yo-yo pondéral pourrait même mettre en danger le cœur.

Une nouvelle étude révèle que des personnes, homme ou femme, ayant perdu au moins 4,5 kilos avant de les reprendre sur une période d'un an sont plus susceptibles d'être atteinte de troubles cardiaques. Plus ces épisodes de "yo-yo" sont fréquents et plus les risques sont accrus. C'est chez les femmes majoritairement que l'on trouve ce type de comportements alimentaires dérégulés : perte de poids, reprise de poids avec un petit bonus, perte de poids, reprise, ...

Le cœur en souffrance

Pour garder un cœur sain, en bon état de fonctionnement, il faut avoir une alimentation saine, équilibrée et bouger un minimum.

Pour les personnes qui nécessitent une perte de poids, le plus difficile est de conserver ce poids optimum de façon stable et durable dans le temps. Le fait de maigrir, puis de regrossir, généralement avec une prise de poids supérieure au poids de départ avant régime, met en danger la santé cardiovasculaire. C'est le résultat de l'étude menée par Brooke Aggarwal auteure principale du rapport publié par l'American Heart Association.

Cette étude a été réalisée sur 485 femmes et elle révèle que 82 % des personnes ayant connu au moins un épisode pondéral fluctuant avaient un IMC (indice de masse corporelle) loin d'être idéal. Ces ondulations de poids ont un impact sur la santé cardiovasculaire d'environ 65 % des personnes étudiés.

Faire attention à son poids avec intelligence

En cas de surpoids, il conviendra de se mettre au régime. Toute la subtilité de cette action réside, en premier lieu, dans l'équilibre de l'alimentation. En second lieu, il faut que la quantité journalière absorbée soit suffisante.

Un régime alimentaire doit être varié et doit contenir tous les éléments nutritifs nécessaires à un organisme.

Il faudra proscrire (en dehors d'un avis médical bien défini) tous types de régimes impliquant une restriction sévère d'une catégorie d'aliment. Bien sûr tous usages de produits soi-disant «  naturels » et de «  brûle-graisse », sont à jeter.

La courbe de poids ne pas dessiner une chute brutale. Dans ce cas, c'est la garanti dans les semaines ou les mois qui suivent de craquer et de reprendre l'intégralité de ce qui a été perdu avec un petit surplus en bonus. 

Une bonne courbe de perte pondérale se voudra lente et régulière. On peut considérer que 500 grammes à un 1 kilogramme de perte de poids par semaine est un régime idéal, lent et qui sera efficace dans le temps.

Enfin aucun régime n'est un régime miracle. Il faudra donc obligatoirement avoir un minimum de volonté associée à une activité sportive adaptée régulière. Cela permettra non seulement de perdre de la masse graisseuse, de convertir une partie de celle-ci en masse musculaire, de tonifier le système cardiovasculaire.






Déposer un commentaire ?



Dans le même esprit :


Baable.fr / https://www.baable.fr - ID Robot bot,crawl-7k5PHUzvLqW7D8HJ2123xyBuoL929 - © 2018 - 2022 • PRIVACY POLICY ; Concept : Weblandes.com
TOP