Blogging no toxic - BaaBle Blog

Hapalochlaenamaculosa : une petite créature mortelleDans Animaux

Cette petite créature aux anneaux bleus est une pieuvre australienne. Elle compte parmi les animaux les plus dangereux du monde.

L’animal parait, à première vue, bien inoffensif. La pieuvre est dépourvue de dents, et ne peut pas se déplacer rapidement. Elle est toute petite. Ce minuscule céphalopode à l'apparence adorable est pourtant capable de donner un petit coup de tentacule qui peut entraîner purement et simplement la mort.

Cette petite pieuvre donne un premier avertissement sur sa dangerosité avec sa couleur. En effet, dans la nature la discrétion est un gage de survie. Moins un animal se fait voir, mieux c'est pour lui. Lorsque un individu arbore des couleurs vives, cela indique à tous les autres qu'il représente un danger. La petite pieuvre à un fond de couleur allant de l'orange au jaune vif.  Attention ! 

Enfin, quand elle se sent menacée, ses anneaux deviennent bleus et noirs. C'est un encore autre avertissement.

Mais pour celui qui ne comprend vraiment rien ou qui veux l'attaquer, le mollusque libère, à travers ses glandes salivaires, un terrible neurotoxine venimeux, appelé « tétrodotoxine ».

Le poison peut paralyser ou tuer des animaux de bien plus grande taille et est environ mille fois plus mortel que le cyanure. La quantité libérée par la petite pieuvre est suffisante pour achever une vingtaine de personnes ou les paralyser pendant vingt-quatre heures en une fois.

Il n’y a aucun antidote connu. L’unique solution pour sauver la victime est l’assistance respiratoire immédiate.

Pas d'attaque, seulement de la défense.

L'histoire de Anna Van Wyk, âgée de quarante-neuf ans est une survivante du terrible poison. Elle a été sauvée par une équipe d’urgences. Elle a été placée sous respiration artificielle durant une journée entière. Durant les soins, les secouristes ont même dû protéger leurs yeux afin d’éviter des dommages irréversibles.

Une vidéo d’un touriste totalement inconscient tenant dans sa main la petite pieuvre a récemment été publiée. Le gros malin a risquer la mort sans le savoir. Heureusement, l’animal ne se sentant pas en danger n’a pas réagi.

Si un humain peut arriver à échapper à la mort, il aura cependant des problèmes liés à la vue, pouvant aller jusqu’à la cécité. Pendant la paralysie, la personne perd tous ses sens, tout en restant consciente. Autant dire un vrai cauchemar !

Parfois, c’est simplement la paralysie musculaire qui tue. Le venin arrête cœur et c'est un arrêt cardio-respiratoire qui s’ensuit.

 

Un animal fascinant.

La pieuvre « Hapalochlaenamaculosa » est très répandu dans l’océan Indo-Pacifique ainsi qu'en Australie. A l'âge adulte, l’animal pèse environ une vingtaine de grammes, mesure douze centimètres de diamètre et comme toutes les pieuvres, possède huit bras flexibles  recouverts de ventouses.  Elle ne vit environ que quatre années.

Les alvins font la taille d'un petit pois mais leur cerveau est remarquablement volumineux.

La substance vénéneuse est présente dans toutes les parties de son corps, en particulier dans ses tentacules et son estomac. Au moindre danger, la pieuvre déploie le venin et l’injecte dans le sang de sa proie. Le poison détruit le système nerveux et engourdit les muscles, engendrant la paralysie complète.

l’aptitude de l’animal à produire et à sécréter un tel venin intéresse vivement les scientifiques. En effet toutes les substances toxiques comme les venins, peuvent être aussi à la base de formidables sources de médicaments.






Déposer un commentaire ?



Dans le même esprit :


Baable.fr / https://www.baable.fr - ID Robot bot,crawl-I18TOdB31Yqk9a28Q8adFN2463a41 - © 2018 - 2022 • PRIVACY POLICY ; Concept : Weblandes.com
TOP